Lors de l'Assemblée générale de pro enfance du 27 avril 2017, Mme Marianne Zogmal a remis la présidence de l'Association à Mme Francine Koch. Cette passation s'est déroulée dans un esprit de continuité des fondements de pro enfance en tant que plateforme romande pour l'accueil de l'enfance. Mme Mali de Kerchove a par ailleurs rejoint le comité de pro enfance.

Mesdames Zogmal et Koch

La Chambre nationale a accepté le 2 mai 2017, par 108 voix contre 82, la demande du Conseil fédéral d'allouer 100 millions à l'accueil de l'enfance. Cette aide financière participe à augmenter les subventions cantonales et communales afin de réduire les coûts à la charge des parents et à soutenir des projets innovants visant une meilleure adéquation de l'offre aux besoins modulables des parents. Elle s'inscrit en prolongement de la loi fédérale sur les aides financières à l'accueil extrafamilial pour enfants du 4 octobre 2002. Les nouveaux versements s'étendront sur huit ans, c'est-à-dire les cinq ans de durée de validité de la loi, plus trois ans.

Deux ans d’existence pour pro enfance ! Les défis n’étaient pas des moindres, mais l'Association y est arrivée et son rapport d'activité 2016 est désormais disponible.

Un travail de traduction exige de considérer la culture de la région pour laquelle le texte est traduit de manière à éviter les malentendus et à faciliter ainsi son accessibilité. A cet effet, pro enfance a édité un petit lexique allemand-français. Il est amené à évoluer en fonction des discussions qu’il pourrait susciter et à être enrichi. Il ne vise aucunement à remettre en cause les terminologies locales, mais il participe à définir une identité suisse romande de l’accueil de l’enfance.

Les liens entre pro enfance et la Commission suisse de l’Unesco sont confirmés. Mme Marianne Zogmal, présidente de l’Association, participe désormais à leur groupe stratégique Education de la petite enfance.