Une classe d'élèves de 9 VP/2, 12-13 ans, a réalisé des dessins sur leurs perceptions des difficultés et frustrations des adolescents concernés par la pauvreté. Ce projet a donné lieu à un diaporama projeté durant le colloque Enfance et précarisation : quelles politiques publiques pour demain ?, organisé par pro enfance le 25 octobre 2015. L'idée était de de donner la parole aux enfants sur la thématique. Le projet a été conçu par par Natacha Anderes, enseignante d'arts visuels, et Corinne Bolle, maîtresse d'école, dans le cadre de l'établissement primaire et secondaire C.F. Ramuz de Lausanne.

 

172 personnes ont participé au colloque "Enfance et précarisation : quelles politiques publiques pour demain ?" qui s'est déroulé à Yverdon-les-Bains le 25 septembre. Ce premier colloque organisé par pro enfance a reçu des retours très positifs.

Les conclusions seront disponibles à partir du premier trimestre 2016. D'ici-là il est possible de visualiser quelques photos prises par Robert Baeriswyl et Esther Balz du comité pro enfance.

 

Pro enfance salue les conclusions du Conseil fédéral communiquées le 1er juillet 2015. Ce dernier considère qu'il n'existe guère de possibilités d'économie sur les coûts des crèches sans prétériter la qualité de l’offre. Il faut plutôt inciter les cantons et les communes à s'engager davantage dans le financement des crèches et à alléger ainsi la charge pesant sur les parents. A cet effet, d’ici à septembre, le Conseil fédéral envisage d’élaborer un projet de loi.

pro enfance, plateforme romande de l’accueil de l’enfance, s’est constitué le 14 octobre 2014. Durant sa première année d’existence, l’Association a renforcé sa légitimité pour valoriser et faire reconnaître les spécificités de l’accueil de l’enfance en Suisse romande.

Lire le communiqué de presse - 14.10.2015

Lire l'article paru dans Le Courrier - 13.11.2015

 

Le comité pro enfance, sur consultation de son conseil stratégique, a défini les axes stratégiques de l’Association pour les années 2016-2019. Ces derniers se fondent sur les missions de pro enfance et tiennent compte des priorités de l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS). Ils visent plus particulièrement à :