Un séminaire du FIR – Forum Interparlementaire Romand a réuni en novembre 2017 des politiques et des praticiens de l’accueil de jour des enfants des 6 cantons romands. Le constat est unanime sur le manque de places de garde.

Ceci dit, les enjeux économiques et sociétaux sur le sujet sont perçus variablement : dans plusieurs cantons, c’est la population, par le biais d’initiatives, qui a insufflé volonté et ressources pour lancer une politique publique d’accueil. A ce jour, les avancées sont très variables selon où : les taux de couverture passent de 10% dans un canton à près de 90% dans un autre. Un investissement conséquent attend donc certains. D’autres pistes doivent aussi être réfléchies en parallèle, notamment sur les normes d’accueil de jour des enfants, sur les liens à développer avec l’école, sur les niveaux de salaires des éducateurs et éducatrices. Pour l’heure, aucun modèle appliqué dans notre pays ne répond aux défis de l’intégration dans un accueil extrafamilial de tous les enfants qui en ont besoin, pour un investissement supportable pour ses variés financeurs.

La nouvelle plateforme pro enfance est une excellente nouvelle pour que les expériences des uns et des autres, leurs réflexions en cours, puissent être partagées. Il va de soi que nous serons tous gagnants de l’amélioration de l’intégration de tous dans notre société, et bien sûr d’une force économique majorée par une meilleure conciliation de la vie familiale et professionnelle.

Freymond cantone fabienne
Fabienne Freymond Cantone, députée, municipale, Présidente du FIR – Forum Interparlementaire Romand, Nyon