Les membres du Conseil stratégique de pro enfance ont rencontré le 30 novembre 2017 le Réseau d’accueil extrafamilial et TIPÌ – Ticino Progetto Infanzia. La quarantaine d'expert·e·s invitée à cette occasion a pu échanger sur des questions de gouvernance de l’accueil de l’enfance.

Préalablement, la discussion a été alimentée par un exposé de Florence Pirard, professeure à l’Université de Liège, l’intervention Sylvie Lacoste, secrétaire générale de la Fondation vaudoise pour l'accueil de jour des enfants (FAJE), une présentation Alice Panzera-Biaggi et Paola Solcà de la Scuola de l’universitaria professionale della Svizzera italiana (SUPSI) et l’exposé de  Claudia Hametner qui représentait l'Association des Communes Suisses (ACS).

 

De gauche à droite : Thomas Jaun, Marianne Zogmal, Claudia Hametner,
Sylvie Lacoste, Paola Solcà, Alice Panzera-Biaggi, Florence Pirard

Plusieurs axes consensuels ont été mis en avant dont la nécessité de favoriser :

  • une réflexion plaçant l'enfant au coeur des débats, notamment dans une perspective d’égalité des chances
  • une reconnaissance sociétale de l’accueil de l’enfance
  • l'octroi de moyens supplémentaires pour répondre aux missions du champ d'action
  • une cohérence au niveau de la formation
  • une articulation verticale entre les différents niveaux du système fédéral concernant la recherche et les décisions à prendre, en mettant par exemple sur pied un observatoire pouvant servir de plateforme
  • une articulation horizontale entre les professionnel•e•s afin de développer des synergies et de construire une vision partagée, par exemple en proposant des événement transversaux ou en relançant un projet de cadre référentiel permettant à chaque région de jouer son rôle.


Cette priorisation des champs constitue certainement une opportunité pour définir les meilleures solutions possibles et les porter sur le plan national.

Voir la synthèse de la table ronde en français ou celle en allemand.