L'iniquité des tarifs appliqués aux familles au niveau des trois modalités de l'accueil de l'enfant est impressionnante, voire kafkaïenne, indépendamment du canton de résidence. A titre d'exemples, un article paru cet été dans le journal du 24heures à propos des tarifs appliqués dans le canton de Vaud ou les recommandations élaborées par l'Etat de Fribourg.