Nonante-six expert·e·s du champ ont participé à la journée d’étude organisée par pro enfance, le 3 novembre 2017 à Yverdon-les-Bains. Cette rencontre s’inscrivait dans la continuité de l'état des lieu de l'accueil de l'enfance, mené par l'Association en Suisse romande depuis 2016. Elle avait aussi pour but de mettre en perspective les conclusions actuelles avec le contexte national.

 

Table ronde du 3 novembre 2017

De nombreuses études et enquêtes effectuées au niveau suisse et international mettent en évidence les bienfaits des services d'éducation et d'accueil de l'enfance, pour autant que l’offre soit de qualité (voir notamment le récent rapport de l'OCDE). Les effet positifs sont sensibles tant du point de vue des performances scolaires, de la santé et de l’intégration sociale, que de l’égalité femmes-hommes et du dynamisme économique. Ces constats sont résumés dans un document réalisé par proenfance, à consulter ici.

Le rapport « Petite enfance, grands défis 2017 : indicateurs clés de l’OCDE sur l’éducation et l’accueil des jeunes enfants » est disponible – sous une forme résumée en français. Il évoque un certain nombre de défis à relever en termes de stratégie de financement de l’offre, de conditions de travail et de formation des professionnel·le·s, d’implication des parents, de transitions entre la petite enfance, le parascolaire et l’école, d’équité dans l’accès.

Résumé en français sur le site de l'OCDE sur le site de l'OCDE

Rapport « Starting Strong 2017 » (texte intégral en anglais comprenant toutes les données chiffrées)

 

Bien que le canton de Vaud connaisse une croissance économique supérieure à la moyenne suisse, ses habitants sont toujours plus nombreux à glisser sous le seuil de pauvreté. Le chômage constitue un important facteur de risque. Pour soutenir les familles, une structure lausannoise réserve la moitié de ses places d’accueil à des enfants dont les parents sont au bénéfice de l’aide sociale et participent à des mesures d’intégration au marché du travail.

Le canton de Genève présente un projet de loi sur l’accueil préscolaire pour mettre œuvre les articles constitutionnels adoptés en votation populaire en 2012 et répondre en particulier au manque de places dans les crèches. Il propose une contribution financière du canton pour soutenir les communes, la création d'une fondation rassemblant cantons, communes et entreprises ou encore un principe d'éducation inclusive. Vaud inspire ainsi Genève.